Universal Studios, partie 1 | Travel Blog

Advertisement

Published: December 31st 2023

Edit Blog Post


Le 16 août 2023,

Ce matin, nous faisons en vitesse les bagages puis nous nous mettons en route vers Orlando, non sans avoir oublié une multi-prise dans notre appartement de location… on est pas doués, tant pis! On progresse bien, il n’y a pas de circulation. On s’arrête faire le plein d’électricité et on en profite pour visiter les quelques commerces adjacents à la station de recharge. Nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée, il y a un nombre impressionnant de Tesla au mètre carré. Une fois arrivés à Orlando, nous nous arrêtons au restaurant Cici’s Pizza, la meilleure invention pour un repas en famille beau, bon, pas cher. Il s’agit d’un buffet de pâtes et pizzas à volonté pour la modique somme de 9,99$ par adulte et 6,99$ par enfant, le rêve! On mange comme des défoncés puis nous allons visiter la boutique de souvenirs juste à côté. Les filles ont les yeux ronds comme des soucoupes de toute cette marchandise aux thématiques de Disney et Universal Studios. On poursuit jusqu’à notre hôtel, 5 minutes plus loin. Il est 13:15 et malheureusement, notre chambre n’est pas prête, impossible de s’installer. Par chance, la poussette que

nous avons loué nous attend sagement dans le lobby. On décide de laisser nos sacs en consigne et de foncer vers Universal Studios, situé à un autre gros 5 minutes de voiture. Le stationnement public est merveilleusement bien organisé, tout comme le système pour récupérer nos billets achetés en ligne il y a quelques mois. On a presque eu l’impression de faire une bonne affaire quand nous avons obtenu 5 jours de parc pour le prix de 2, avec billets de type park-to-park qui nous permettent de visiter les deux parcs composant les studios dans la même journée… Tout ça pour la modique somme de 2300$ canadiens pour notre famille de 5… Ouin…

On traverse la zone touristique de restaurants et boutiques puis on bifurque vers notre premier parc, Universal Studios. Il fait bien beau et bien chaud sous le soleil floridien, le mercure doit flirter allégrement avec les 40 degrés. Dès notre entrée sur les lieux, nous sommes accueillis par Shrek!! Les filles sont un peu craintives puis se laissent finalement prendre au jeu d’une photo avec la mascotte. On passe aussi devant un manège de l’univers des Simpsons, complètement désert à cette heure: on en

profite pour faire un tour (Kang and Kodo’s Twirl and Swirl: un manège tranquille qui tournoie). Notre objectif pour la journée c’est un pèlerinage dans le monde d’Harry Potter. Dans le parc de Universal Studios, se trouve le chemin de traverse et la banque de Gringotts, puis on peut prendre le Poudlard Express pour nous rendre jusqu’à Pré-au-Lard et au château de Poudlard (situés dans l’autre parc, Island of Adventures). Bref, on suit l’ordre ‘chronologique’ des choses d’Harry et ses amis. Dès notre arrivée sur le chemin de traverse, nous sommes accueillis par le dragon qui crache un feu impressionnant, perché sur la banque de Gringotts!!! On croit rêver, les filles sont sous le charme. On laisse la poussette dans l’un des stationnements prévu à cet effet (!!!!!!) puis on pénètre dans la banque de Gringotts, où se situe la file d’attente pour le manège Escape from Gringotts. Le décor est complètement hallucinant et immersif et nos 15 minutes d’attente passent trop vite tant il y a de choses à voir! Le manège en lui-même devient immédiatement un coup de cœur pour notre famille au grand complet, mêlant une montagne russe pas bien méchante avec le 3-4D. Danaé en perd

même ses lunettes 4D devant tant d’émotions! On déambule ensuite sur le chemin de traverse tandis que la pluie tombe autour de nous. Les magasins sont tous à l’image de ceux que l’on peut voir dans les films, on retrouve même l’allée des Embrumes. Puis, nous embarquons dans le fameux Poudlard Express, un train menant à Pré-au-Lard, un véritable manège en soi où l’on retrouve des projections dans les fenêtres du train (attention aux détraqueurs!).

Une fois à Pré-au-Lard, nous nous dirigeons vers la montagne russe pour enfants: Flight of the Hippogriff. Manque total de chance, le manège ferme à cause d’une averse vraiment intense alors que nous sommes les prochains à monter à bord. On patiente pas moins de 45 minutes devant la barrière d’embarquement avant de se résoudre à aller faire le manège Fordibben Journey, dans le château de Poudlard. Encore une fois, juste la file d’attente vaut amplement le coup d’œil, on passe à travers les serres du professeur Chourave, on voit des tableaux animés, etc. Bref, nous sommes séduits. Une fois aux abords du manège, nous devons utiliser la salle des familles car Mélie est trop petite pour faire cette attraction. C’est merveilleusement

bien organisé: un parent accompagne l’enfant dans une vaste salle avec sièges et films thématiques projetés à la télévision tandis que l’autre parent fait le manège avec les enfants assez grands pour monter à bord. Puis les parents échangent leur rôle, et les grands enfants peuvent refaire l’attraction une seconde fois avec le 2e parent! Ce manège est une merveille de technologie, avec des sièges suspendus dans les airs, une entrée en manège sur tapis roulant et des effets visuels époustouflants en plusieurs dimensions d’un bout à l’autre de l’attraction! On participe entre autres à une partie de quidditch à travers l’univers d’Harry Potter! Le côté négatif, c’est que ce manège donne fortement mal au cœur à ceux sujet au mal des transports… dont Carl et Danaé… mais bon, c’était im-man-qua-ble-ment à faire au moins une fois. Nous voulons ensuite retenter notre chance avec le vol de l’hippogriffe, mais la file est monstrueuse. On décide plutôt de retraiter dans l’univers de Dr Seuss, en pensant naïvement qu’à cette heure ce sera moins occupé. Erreur monumentale!!! Nous attendons le plus longuement de notre journée pour faire le Seuss Trolley Train Ride, un monorail tranquille dans les airs. Un nouveau bri mécanique

rallonge l’attente, déjà longue. Mais Maé trouve le moyen de nous occuper en perdant une dent et en faisant un drame social dans la file d’attente parce que ‘oh mon dieu, ça saigne!’. Puis, nous enchaînons rapidement le Caro-Seuss-El (caroussel), One Fish, Two Fish, Blue Fish, Red Fish (manège qui tourne en chanson avec petits jets d’eau) et le Cat in the Hat (manège lent sur thématique). Ce dernier est le coup de cœur des filles pour la journée… On sort du parc à 19:30. Nous faisons le check-in à l’hôtel et prenons enfin le temps de nous installer avant de manger quelques restants rapportés de Siesta Key. Puis, c’est dodo pour tout le monde.

THE bon plan: acheter un verre réutilisable Freestyle dès la 1ère journée. Environ 20$ à l’achat avec remplissages illimités pour la journée, puis 11$ la journée supplémentaire. Vous pourrez remplir aux 5 minutes votre (grand) verre avec du Powerade, slush, fruitopia, boissons gazeuses et cie pendant tout votre séjour en vous approvisionnant aux multiples machines Freestyle présentes sur les lieux. L’eau glacée y est disponible en tout temps et gratuitement pour tous, contrairement à Disney où l’hydratation est un poil plus compliquée…

Nous avons acheté un seul verre pour nous 5, et en avons eu plus que pour notre argent!

Le 17 août 2023,

Le cadran sonne à 6:15. On ne rigole pas à Universal. On se prépare en vitesse puis on aboutit au parking Universal sur la thématique de King Kong. Beaucoup de personnes ont eu la même idée que nous: arriver tôt et profiter du early-entry, uniquement pour ceux résidents sur le site ou ceux ayant achetés des billets spéciaux y donnant droit. À 8:00, les portes s’ouvrent et on se dirige immédiatement vers LE manège du parc Island of Adventure: Hagrid’s Magical Creatures Motorbike Adventure, que Mélie ne peut malheureusement pas faire, faute d’avoir la taille requise (vive le child-swap!). Wow! Cette montagne russe est définitivement à la hauteur de sa réputation, avec plusieurs boosts de vitesse, une partie à reculons, une chute soudaine, alouette. Moi, Maé et Carl sortons de là avec un immense sourire et l’envie de rembarquer immédiatement à bord. Les émotions étaient cependant un peu trop fortes pour notre grande Danaé, mais je ne peux tarir d’éloges sur cette montagne russe, tout est parfait, de la file d’attente thématique,

aux décors magnifiques sur le trajet du manège et même, le véhicule en lui-même: soit la moto du ce cher Hagrid, ou le side-car adjacent!. Il est 9:30 lorsque nous terminons cette belle attraction, nous décidons ensuite de faire enfin de vol de l’hippogriffe ce qui enchante notre petite Mélie. Puis, nous entrons dans l’univers de Jurassic Park, où nous jetons notre dévolu sur le Jurassic Park River Adventure. Maé n’est pas trop certaine de vouloir y aller, car c’est un manège d’eau… Nous y allons quand même, parents indignes que nous sommes… Tout juste avant d’embarquer, un autre problème mécanique nous retarde d’une petite dizaine de minutes puis la balade commence. Mélie est terrifiée par l’aspect immersif au milieu des vélociraptors tandis que la côte finale vient à bout des nerfs de Maé. On quitte le manège avec deux enfants en pleurs… mais quel manège malgré tout, rien à voir avec la défunte pitoune ou le splash de La Ronde… On emmène les filles se remettre de leurs émotions dans le Pteradonon Flyer, un manège pour enfants consistant une balade suspendue dans les airs à bord d’un ptéranodon/balançoire. Sauf qu’ici, le manège est pour enfants seulement: les grands ont

le droit d’y aller seulement si accompagnés d’un mini-humain… et comme Danaé est bien grande, elle doit agir comme accompagnatrice, tout comme Papa. J’en suis quitte pour m’abstenir et partir en quête de slush aux bananes tandis qu’ils s’amusent dans les airs.

Puis, c’est l’heure d’aller faire l’ultime manège d’eau Popeye and Bluto’s Bilge-Rat Barge. On avait prévenu Maé à l’avance, elle qui n’aime pas les manèges d’eau: ce sera un passage obligé pour elle puisque tous les autres membres de la famille sont hautement intéressés par cette attraction et qu’en plus, il fait chaud sans bon sens. Elle avance à reculons et avec des fusils dans les yeux, mais avance tout de même. Carl me trouvait vraiment intense d’insister pour apporter gougounes et souliers d’eau au parc pour cette seule attraction, mais si je n’ai qu’un conseil, c’est d’effectivement porter gougounes ou souliers d’eau pour monter à bord… On en ressort mouillés comme si on avait sauté tout habillés dans une piscine, sans exagérer. Tout le monde a le sourire aux lèvres, même Maé, qui tente cependant de le dissimuler… Il s’agit d’une promenade agitée dans un gros bateau rond d’une douzaine de personnes, passant sous

de multiples chutes d’eau et traversant de puissants rapides, mouillant tout le monde au passage, mais sans descente abrupte. Nous retournons ensuite dans la section de Jurassic Park, vers le Discovery Center, mi-boutique/mi-attraction. Nous avons la chance d’assister à ‘l’éclosion d’un vélociraptor’ dans une couveuse…. Les filles nous demandent à plusieurs reprises si c’est un vrai tellement c’est bien fait! Puis, retour à Pré-au-Lard car nous voulons aller manger aux Trois Balais (oui-oui, comme dans les romans et les films d’Harry Potter). L’attente est assez longue mais en vaut le coût, le décor du restaurant est superbe et le menu fait changement des fast-food ordinaires que l’on retrouve habituellement dans les parcs d’attractions. Ainsi, même si les filles finissent par choisir mac-n-cheese et filets de poulet, je prends un pâté chinois avec une salade tandis que Carl choisit un plat végétarien à base de champignons. Nous testons aussi la bière-au-beurre glacée, qui se vend pour la modique somme de $8,50 le petit gobelet. C’est méga-sucré et ça goûte le caramel, c’est plus un dessert qu’une boisson et Carl-Philippe est le seul à être vraiment fan de la mixture.

Nous allons ensuite prendre le Poudlard Express pour faire

un changement de parc. Le scénario projeté sur les fenêtre du train est différent dans cette direction, c’est beaucoup plus paisible sur ce trajet. On se dirige ensuite vers le manège Men in Black, un manège de type ‘shooting’ où l’on doit tirer sur de vilains extra-terrestres tandis qu’on se promène en véhicule dans plusieurs décors variés. C’est très plaisant, tout le monde adore cette attraction. Puis, le ciel s’ouvre et le déluge nous tombe sur la tête. On court vers notre prochaine attraction, à l’intérieur: le Simpsons Ride, un manège 3D sur écran qui se veut une imitation d’une montagne russe, et un peu plus… On est tout contents d’être à l’abri de la pluie, mais l’attraction ferme pour une quinzaine de minutes en raison des conditions climatiques (???!!????) On ne l’a toujours pas compris celle-là, étant donne que tout est à l’intérieur d’un bâtiment fermé… On aurait dû prendre cela pour un signe et s’abstenir de faire cette attraction, on ressort tous avec un pas pire mal de cœur. La pluie a cessé, nous allons à côté voir le spectacle Animal Actors on Location, un gros hit pour toute notre famille avec plusieurs numéros mettant en scène loutre,

chien, porc-épic, aigle, aras, pigeons, mouffette, cochon et canards. On adore! On enchaîne ensuite avec deux manège de simulation 3D avec écran(spécialité du parc Universal Studios): Transformer: the Ride 3D et Race through New-York starring Jimmy Fallon. Ça achève Carl et son mal de coeur, et le reste de la famille est plus ou moins fan, même si ça reste intéressant d’être dans des attractions aussi immersives. Nous allons ensuite souper au Minion Cafe, récemment ouvert et à la décoration adorable (et jaune!). C’est très bon et pas cher également compte-tenu de l’endroit où nous sommes. Nous commandons 1 repas pour adulte, 3 repas pour enfants (spaghetti avec boulettes de viande, mini-banane et tater tots en forme de minion!) ainsi qu’un dessert à partager en famille et on s’en sort pour une cinquantaine de dollar et l’estomac bien plein pour tout le monde. Bon plan donc! Nous terminons notre journée au Villain-Con Minion Blast, un manège de type ‘shooting’ venant tout juste d’ouvrir. La file d’attente est bien ordinaire comparativement à toutes les autres vues jusqu’à présent (au point où ça vaut même la peine d’en parler!). À l’entrée de l’attraction, on nous remet un gros fusil puis on nous

fait embarquer debout sur un point de couleur sur un tapis roulant. Il suffit de nous tenir sur notre point coloré et de viser les différents vilains présents dans les décors: simplissime, mais agréable, sans être à tout casser. En sortant du parc, nous nous achetons des t-shirt inspirés de l’univers du Dr Seuss: Thing 1-2-3 ainsi que père et mère de ces choses. Pourquoi pas? En regagnant l’hôtel, nous faisons un arrêt à l’épicerie, ce qui nous coûte les yeux de la tête…. Ici, la boîte de Corn Flakes ne coûte pas moins de $9… je pense qu’on continuera à manger intelligemment au restaurant finalement… Piscine, spa et finalement dodo pour tout le monde

Bilan de notre journée: 11 manèges et 1 spectacle






Advertisement

Tot: 0.047s; Tpl: 0.014s; cc: 8; qc: 23; dbt: 0.0163s; 1; m:domysql w:travelblog (10.17.0.13); sld: 1;
; mem: 1.1mb

https://www.travelblog.org/North-America/United-States/Florida/Orlando/blog-1082102.html

#Universal #Studios #partie #Travel #Blog

Add a Comment